Marketing : la différence entre le B2B et le B2C !

Le marketing B2B se distingue principalement de celui B2C par les cibles et les approches pour analyser et répondre aux besoins des consommateurs et des clients en modulant l’offre et en développant les ventes. En tant qu’ensemble de techniques et de supports pour passer un message à son marché, la communication peut être entre entreprises ou entre l’entreprise et les particuliers.

Des stratégies adaptées aux motivations à l’achat, pour une communication spécifique à chaque cible

Le consommateur est généralement le décideur d’achat dans le cadre du marketing B2C tandis que le cycle d’achat dans celui B2B est plus long. Ainsi, le concept d’achat impulsif fonctionne bien dans le cadre du marketing visant un particulier alors que la décision dépend des utilisateurs, des prescripteurs, des conseillers et des décideurs sans oublier les acheteurs dans le cas de B2B. Un achat relate une augmentation de chiffre d’affaires pour un professionnel, la question de rentabilité et d’accroître la productivité importe. En revanche, les consommateurs procèdent généralement à l’achat pour le plaisir et par envie, voilà pourquoi les entreprises recourant au B2C emploient le « content marketing ».

Des canaux de diffusion adaptés au destinataire, pour une meilleure compréhension

La communication en marketing cherche à valoriser son identité, sa marque et ses produits ou ses services pour une entreprise qu’avec le marketing B2C, elle travaille plus le côté divertissant du message dans l’objectif de mise en avant de ses valeurs et de sa marque. Contrairement au B2B, les professionnels s’intéressent davantage au produit ou service que la stratégie consiste à mettre le potentiel client au centre de la communication. C’est pour toutes ces raisons que la diffusion à la télévision et sur le street marketing touche plus de consommateurs. A contrario, si l’objectif est d’atteindre autant de professionnels, mieux vaut opter pour les réseaux sociaux professionnels, le site Web et les blogs d’entreprise.

Des messages propres aux cibles, pour un contenu plus professionnel ou plus explicite

La prospection en marketing B2B a tendance à résoudre aux problématiques des clients et non à attirer l’attention des consommateurs, ni à développer un lien entre le produit ou le service et les émotions qu’il procure, ni à travailler leur affection envers la marque. Il s’agit effectivement de créer des livres blancs et des articles de blog à la différence de l’élaboration de sentiment de sympathie à l’aide des vidéos, des photos ou des infographies. Explicitement, on s’entend mieux avec leurs propres mots que des vocabulaires spécifiques à l’activité d’une entreprise ne s’emploient pas pour un message destiné au grand public, ce dernier est plus simplifié et parfois même « branché ».

Marketing digital : choisir une agence spécialisée à Lille
Comment réussir une opération d’e-mailing ?